Une photo qui montre Yannick Chastin

Yannick Chastin, l’entrepreneur décontracté

Ce qui frappe, de prime abord, chez Yannick Chastin, c’est son look pour le moins original. Loin des costumes de prix, et autres signes extérieurs de richesse, arborés par de nombreux entrepreneurs du web, celui que l’on surnomme « Tongman » s’affiche sans complexe en polo et en tongs. Mais que son apparente décontraction ne trompe pas, l’homme n’a rien d’un amateur. Entrepreneur et investisseur aguerri, il est à la tête d’un empire de la vente en ligne, et possède un patrimoine conséquent. Retour sur l’ascension d’un petit malin épris de liberté, devenu un expert respecté, et un homme d’affaires talentueux.

Quand un job d’appoint se transforme en passion

Contrairement à d’autres entrepreneurs, adolescent, Yannick Chastin ne se rêvait pas en magnat d’internet, ni même en chef d’entreprise. Pour preuve, le BTS en dessin industriel vers lequel le Montpelliérain de 33 ans s’oriente, sorti du lycée. L’expérience tourne court, le jeune homme ne se plaît pas dans ce milieu. Il s’inscrit alors dans une école d’audiovisuel parisienne. Mais les études coûtent cher, et l’argent vient rapidement à manquer. Inventif, Yannick a alors l’idée de mettre en place un petit business sur Ebay, avec l’appui d’un ami chinois. Il met en vente sur le site d’enchères des costumes. Comme il n’a pas les moyens financiers d’avoir de stock, il achète les pièces à son comparse fournisseur, à mesure que les clients passent commande. Vendre des produits sans stocks, en les achetant directement au fournisseur avec l’argent des clients, voilà qui rappelle un célèbre business model, qui a aujourd’hui le vent en poupe !

Ce qui aurait pu n’être qu’un petit expédiant abandonné après ses études devient vite une passion. D’autant que le petit commerce s’avère rentable. L’entrepreneur débutant met un terme à ses études, et se lance dans l’aventure. Il y voit un moyen de gagner sa liberté, et d’assurer sa sécurité financière, tout en s’adonnant à une activité qu’il apprécie particulièrement. En somme, il allie l’utile à l’agréable. Après de nombreux tâtonnements, il se forme auprès des référents du métier de l’époque. Un investissement payant, car son business se développe, au point de lui assurer des revenus confortables. Conscient de la nécessité de diversifier ses revenus, l’homme d’affaires investit dans l’immobilier, développe des logiciels, organise des conférences, et se lance tout naturellement dans l’infoprenariat. Jamais à cours de projet, il y a fort à parier que « Tongman » n’a pas fini de faire parler de lui.

Du commerce en ligne à l’infoprenariat

C’est à partir de l’an 2 000, que Yannick Chastin se lance activement dans l’e-commerce. Faisant preuve d’une impressionnante capacité de travail, il est à l’origine de la création de plus de 500 sites de vente en ligne ! Mais la vie d’entrepreneur est loin d’être un long fleuve tranquille, surtout lorsque l’on doit faire face aux problèmes d’expédition ou de fournisseur. Il envisage même d’arrêter son business, jusqu’à ce qu’une solution salvatrice se présente à lui : Amazon FBA. Yannick saisit rapidement tout le potentiel du drop shipping, et de la plateforme. Il considère Amazon comme une véritable mine d’or, et décide de tirer un maximum de profit du filon. Il prend également conscience de la puissance de Google, et de l’obligation se maîtriser les exigences du SEO pour doper ses ventes.

Voici une vidéo de Yannick chastin interviewé par Théophile Éliet sur Amazon FBA :

Fort de son succès, il se lance dans la formation en 2015, en proposant un enseignement dédié à Amazon FBA. Il pratique également le coaching, et crée sa chaîne Youtube. Persuadé que la bonne rencontre peut changer la trajectoire d’une entreprise, il ajoute, en 2016, l’organisation d’événements dédiés au web entreprenariat à son panel avec l’Ecom Tour et Ecom Key. Faute de trouver une suite logicielle parfaitement adaptée aux exigences de son métier, il décide de créer la sienne un an plus tard. Le résultat : des outils performants et inédits, largement plébiscités par les utilisateurs. Au passage, il fonde l’Ecom Academy, qui se donne pour ambition de former l’élite du commerce en ligne français.

Son dernier projet en date : la startup qu’il met sur pied, en association avec Mathieu Gros (un autre grand du secteur), aux côtés de qui il anime une émission consacrée au business du net. Le plan des deux compères : aider les jeunes entrepreneurs via des formations ciblées, aussi bien sur le commerce en ligne, que sur les plateformes, et les outils utiles au quotidien.

Amazon FBA : une formation parmi les plus complètes

La principale formation de Yannick Chastin est construite autour d’Amazon FBA. Avec 7 parties, 32 modules, et pas moins de 191 vidéos régulièrement mises à jour, il semble difficile de trouver une offre plus complète sur le marché ! Prise en main de la plateforme, recherche et lancement de produit, sourcing, publicité, campagne d’e-mailing, l’apprenant se verra expliqué tous les sujets fondamentaux pour réussir sur la toile. L’accès gratuit à un mastermind est offert durant un an. Autant dire que les 997€ investis seront rapidement rentabilisés par les élèves les plus attentifs.

Yannick propose également un service de coaching étalé sur un mois, à raison d’une heure hebdomadaire. Enfin, avec son associé Mathieu Gros, il anime la formation « Kit de démarrage Amazon », ainsi que celles proposées par leur entreprise. Convaincu que le géant Américain n’a pas fini de révolutionner le secteur, il juge indispensable de proposer une offre complète, afin de permettre à ceux qui partagent sa conviction d’obtenir le succès auquel ils aspirent.

Entrepreneur original, Yannick Chastin démontre que succès, et simplicité peuvent aller de paire. Toujours humble et accessible, il n’a rien oublié de ses débuts, ni des problèmes rencontrés par ceux qui suivent le même parcours. Il incarne également le pouvoir de la passion, pour peu qu’elle soit portée par le travail. Celui qui rappelle l’importance de la formation, si l’on souhaite obtenir une réussite durable, continue lui-même de se tenir en permanence au courant des dernières évolutions du secteur. De quoi lui assurer sans doute encore longtemps une belle longueur d’avance sur la concurrence, en perpétuant un succès amplement mérité.

Sa formation :

Formation Amazon FBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *