Olivier Seban avec une citation

Croyez-vous qu’il est possible de prendre sa retraite à l’âge ou certains sont à peine lancés sur le marché du travail ? Le tout en étant millionnaire depuis déjà 3 ans, et sans avoir touché le moindre héritage, ni gagné au loto ? Certainement pas. Pourtant, un homme l’a fait. Mieux encore, au lieu de se contenter de profiter tranquillement de sa fortune, cet entrepreneur de génie a su devenir un brillant investisseur, doublé d’un auteur à succès. Cet homme, c’est Olivier Seban. Voici le parcours incroyable de ce businessman parti de rien, qui a réussi à se hisser au sommet, et ne compte pas s’arrêter là.

Un entrepreneur-né

Olivier Seban est issu d’une famille modeste. S’il a des parents travailleurs, leur salaire parvient avec peine à assurer le quotidien. Le jeune Olivier a donc peu l’occasion de goûter au plaisir des voyages, et des vacances en famille. Adolescent, l’argent de poche, si utile à cet âge, se fait rare. Qu’à cela ne tienne, le jeune homme fait déjà preuve d’un caractère indépendant, et préfère compter sur lui-même pour financer ses loisirs. Il met en place de petits business, qui lui permettent de s’offrir les choses dont il a envie. Cette expérience lui fait prendre conscience de son goût pour l’entreprenariat.

Une autre passion va marquer son adolescence : celle pour la micro-informatique, à l’époque tout juste naissante. Il est doué, et même très doué. Une courte expérience de salarié le conforte dans l’idée que ce mode de vie ne lui convient pas. Il décide donc de créer sa propre entreprise, à seulement 23 ans. Elle est basée sur un concept simple : les logiciels informatiques coûtent alors très cher, et les versions d’essai gratuites sont une pratique qui n’existe pas encore. Ce qui représente un frein de taille pour les acheteurs, obligés de dépenser une somme conséquente, sans être certain que l’outil convient vraiment à leurs attentes.

L’entrepreneur décide donc de leur permettre de tester les logiciels de leur choix, durant une période définie. Il s’inspire pour cela du principe des vidéo clubs, et loue, moyennant un abonnement, programmes et documentation. L’idée rencontre un franc succès. Son entreprise devient rapidement rentable, et Olivier Seban prend la décision de la revendre. Trop confiant, le jeune homme fait affaire avec un repreneur…qui le paie avec un chèque sans provision.

À 26 ans, il décide de tenter de réitérer son exploit, et crée deux autres sociétés dans le domaine de la distribution de matériel informatique. Il assure lui-même la gestion de la première, et nomme un gérant pour s’occuper de la seconde. Malheureusement, s’il est un commercial de génie, Olivier apprend rapidement que cela ne suffit pas pour être un bon gestionnaire. Par suite d’une accumulation de mauvaises décisions, son affaire, pourtant prometteuse, sombre et il se retrouve contraint de déposer le bilan. Si sa seconde entreprise le met à l’abri des problèmes financiers, le coup porté à son moral est rude. Il connaît même un épisode dépressif, mais son moral de conquérant reprend rapidement le dessus. Suite à de nombreux désaccords, il se sépare de son gérant, et reprend les reines de son business. À seulement 32 ans, il devient millionnaire, mais la charge de travail demandée par son rôle de dirigeant est trop importante à son goût. Il s’en sépare 3 ans plus tard, en prenant cette fois les garanties nécessaires pour être payé. Il a alors 35 ans, et se retrouve à la retraite, avec un capital conséquent.

De la retraite à l’investissement

Olivier Seban ne compte pas rester inactif. Il profite de son temps libre pour approfondir ses connaissances. Il lit quantité de livres sur le développement personnel, et la finance. L’entrepreneur se consacre notamment à l’investissement immobilier, qu’il avait déjà eu l’occasion d’expérimenter quelque peu durant sa vie de patron. Il comprend alors qu’en se formant pour acheter efficacement, il est possible de démultiplier le potentiel de chaque achat, et de se créer des revenus aussi conséquents qu’avec l’entreprenariat. Afin de mettre en pratique ses nouveaux acquis, il se constitue un patrimoine important, et très rentable. En véritable touche-à-tout, il s’intéresse aussi à la Bourse, et aux marchés financiers.

Olivier constate que, si l’investissement immobilier est à la portée de tous, de nombreuses personnes n’osent pas franchir le pas qui leur permettrait d’accéder à l’indépendance financière. Certaines sont persuadées qu’il s’agit d’un domaine réservé aux riches, d’autres pensent que c’est excessivement compliquées, ou sont prisonnières d’autres croyances erronées. Il commence à mûrir un projet qui lui permettrait de partager ses connaissances, pour guider les autres sur le chemin de la réussite.

En 2000, il quitte la France avec sa famille, et voyage autour du monde. Il crée également un site, et une chaîne Youtube, où il dispense son savoir, et se fait fort de faire voler en éclats tabous, et préjugés. Devant le succès croissant, et la forte demande de la part de son audience, il crée sa formation. L’investisseur anime également de nombreux séminaires, et participe à des conférences. Sa réussite est loin de laisser les médias indifférents. Plusieurs grandes chaînes l’invitent lors d’émissions consacrées à l’immobilier, ou au domaine de la finance. Olivier Seban est également l’auteur de plusieurs livres, dont le best-seller Tout le monde mérite de devenir riche.

Les clés de l’investissement immobilier avec Olivier Seban

Olivier Seban aime les choses bien faites. S’il ne propose qu’une seule formation, c’est qu’il a pris le temps nécessaire pour concevoir le produit le plus complet, et le plus abouti possible. Le résultat se nomme Immob2A, et il est à la hauteur de la réussite de son créateur.

Le site d'Olivier Seban

Que feriez-vous si vous aviez deux appartements à vous, cette année ? Telle est la question que pose le formateur a qui envisage de suivre son enseignement. Le programme se décompose en 7 modules, tous très denses, qui comportent chacun plusieurs heures de vidéo. Olivier commence par présenter sa méthode, et la formation dans sa globalité. Il enseigne ensuite l’art de trouver les meilleures affaires, et de débusquer les perles rares, préalable essentiel à un investissement rentable. S’en suit un cours approfondi sur la négociation, afin d’être certain d’acheter au prix le plus intéressant. Un module traite des secrets des crédits immobiliers, et des banques, un autre des frais de notaire. Pour finir, l’investisseur explique en détail comment bien revendre, optimiser son taux d’imposition, et louer de ma meilleure manière les biens acquis. L’analyse détaillée d’un cas pratique vient compléter l’ensemble.

Il est possible d’acquérir les 7 modules de la formation, pour la somme de 840 €. Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, une formule à 930 € propose 5 bonus inédits. Ces cours exclusifs traitent de la location de courte durée, de l’achat de places de parking, et de box, de l’investissement par l’achat de terrains à bâtir. Le bonus le plus intéressant est sans doute celui qui démontre qu’il est possible d’investir avec seulement 100 €, de quoi déconstruire définitivement l’image d’une technique réservée aux riches. Ultime cadeau : 2 places V.I.P. pour son prochain séminaire.

Loin des techniques peu scrupuleuses des vendeurs de rêve qui laissent leurs clients seuls, face à une masse de contenu délivré en une fois, et difficile à assimiler, Olivier Seban procède par étapes. Conscient que chaque module est dense, et demande un investissement personnel pour être bien compris, il les distille au rythme d’un par semaine. Il assure également les mises à jour lorsque nécessaire. De quoi acquérir des réelles connaissances, et se lancer avec des bases solides.

Olivier Seban a réussi l’exploit de devenir millionnaire, en partant de rien. À la seule force de sa ténacité, et de son travail, il a su bâtir son empire, en apprenant de ses erreurs sans jamais se décourager. Loin de se positionner en représentant d’une élite, il prouve que chacun peut l’imiter s’il le souhaite, et s’investit pour accompagner ceux qu’il inspire. Une belle façon de faire mentir l’adage qui veut que la réussite change de façon négative ceux qui connaissent l’abondance.