Nina Habault, mademoiselle Webmarketing

Lorsque l’on observe le monde du webmarketing, force est de constater qu’il s’agit d’un milieu en majorité masculin. Pourtant, une jeune femme a su percer dans cet univers, et se hisser, à seulement 25 ans, au niveau des pointures du secteur. Coup de projecteur sur un succès battit à force de courage et de détermination.

Une volonté de fer en héritage

Nina Habault est née dans le Nord de la France. Issue d’une famille des plus modestes, son père ne ménage pas ses efforts pour que ses enfants aient le nécessaire. Il répète souvent à sa fille que le plus important est de trouver un travail qu’elle aime, et de persévérer quoi qu’il arrive. Des conseils qui contribuent à forger le caractère de la jeune femme.

Elle suit une scolarité classique. Si elle ne fait pas partie des élèves les plus brillants, Nina s’accroche et parvient à conserver un niveau suffisant pour passer dans la classe supérieure, et, finalement, obtenir son BAC.

Le précieux sésame en poche, elle décide d’entrer en faculté de droit, avec pour projet de devenir avocate. Elle y décroche une licence, puis enchaîne sur un master. Toujours studieuse, l’étudiante commence toutefois à se questionner sur son choix et sent poindre en elle l’envie d’autre chose. Lors d’un stage, elle découvre le monde du salariat, et se rend compte que de nombreuses personnes qui travaillent ne sont pas épanouies par ce qu’elles font. A l’époque, elle s’intéresse déjà quelque peu à internet et au webmarketing.

Une fois diplômée, Nina Habault réalise qu’être avocate n’est plus réellement ce qu’elle souhaite. La perspective de devoir continuer d’étudier, pour un métier dont la réalité n’est pas toujours en adéquation avec ce qu’elle espérait ne la motive plus. Loin de la décourager, ce constat la motive. Se rappelant les conseils de son père, elle décide de vivre de sa passion.

Nina Habault passe de l’affiliation à l’infoprenariat

C’est encore étudiante que Nina Habault découvre qu’il est possible de générer des revenus sur internet. À l’époque, elle croise la route d’Antoine Peytavin, qui lui fait découvrir le principe de l’affiliation. Grâce à ses conseils, elle parvient à gagner 100 € par mois. Une petite somme, en apparence, mais qui permet bien des choses quand on va encore à la faculté. Quelques mois plus tard, ce ne sont pas moins de 500 € qu’elle arrive à obtenir, soit autant que sa paie de stagiaire.

En 2015, elle décide de créer une chaîne Youtube sur laquelle elle met en ligne de nombreux conseils pour réussir ses études. Elle y vend également des formations en affiliation. En parallèle, elle se forme au webmarketing auprès des pointures du domaine, et s’intéresse au développement personnel. C’est d’ailleurs sur ce thème qu’elle choisit de mettre en ligne un site : Boostermavie.com.

Une chaîne Youtube et un site, tous deux dédiés au webmarketing suivent. La jeune chef d’entreprise y partage son expérience, et les formations qu’elle recommande. Une fois ses études terminées, elle se décide à sauter le pas et à créer ses propres programmes afin d’aider le plus de personnes possible, en particulier les femmes, à trouver leur voie tout en prenant leur indépendance.

Le succès est au rendez-vous. Si son chiffre d’affaires est loin des millions vantés par certains marketeurs, la jeune femme parvient à gagner un salaire de cadre, qui lui permet de mener une vie confortable en s’adonnant à sa passion. Cela lui suffit pour mener une vie heureuse et épanouie, consacrée à apporter de la valeur aux autres. Aujourd’hui reconnue dans le milieu, elle tourne des vidéos avec des pointures comme Maxence Rigottier, et voit ses formations citées en exemple par de nombreux blogs consacrés au webmarketing.

Mademoiselle Webmarketing propose des formations concrètes et accessibles

Catalogue des formations de Nina habault

C’est avant tout aux débutants que souhaite s’adresser Mademoiselle Webmarketing au travers de ses formations. Elle n’a pas oublié que c’est lorsque l’on se lance qu’on a le plus grand besoin d’apprendre, mais aussi de soutien. Pour donner aux futurs entrepreneurs d’avoir toutes les cartes en main elle a créé non pas une, mais 10 formations, chacun sur un thème très précis. Un choix qui a l’avantage de rendre ses cours très concrets, et immédiatement applicables.

Afin de trouver sa thématique de prédilection, et la meilleure manière de la monétiser, la formation Découvrir ce que tu aimes vraiment et en faire un business rentable sur internet permet de faire le point. Grâce à elle, l’élève saura si sa thématique est rentable, et quel est le meilleur moyen de la monétiser.

Une fois ceci fait Mon blog, mon bonheur, ma liberté lui enseignera les bases de la création de blog, de l’installation de Wordpress à la création de produit, en passant par l’acquisition de trafic. Pour ceux qui désirent se lancer en vidéo, Débuter sur Youtube leur permettra d’apprendre à maîtriser les bases de la plateforme en seulement 2 heures.

Côté webmarketing, 5 formations abordent la création et le développement d’audience sur Youtube ( Vos 1000 premiers abonnés sur Youtube en 3 mois), l’e-mail marketing ( Tes 400 premiers inscrits à ta liste e-mail en 30 jours, et Tunels de vente magique), les meilleurs manières d’avoir des visites ( Se faire connaître sur internet sans publicité) et la création d’infoproduit (Créer sa formation numérique et en faire un best seller ). L’affiliation n’est bien sûr pas en reste, grâce au programme Gagner de l’argent en vendant les produits des autres.

Le prix des formations reste très accessible avec des tarifs allant de 27 à 97 €. Pour ceux qui souhaitent bénéficier de l’enseignement le plus complet possible, un méga pack regroupe l’ensemble des formations. Il est vendu 477 €, réglables en plusieurs fois. De quoi mettre l’indépendance à la portée de chacun.

Nina Habault a su, à force de persévérance et de travail, conquérir son audience. Son style naturel et franc séduit autant que son expertise. Celle qui est aujourd’hui indépendante et heureuse a amplement mérité sa réussite, et n’a rien à envier aux poids lourds de sa thématique. Un bel exemple qui, c’est certain, en inspirera de nombreux autres.

Les formation de Nina :