Michaël ferrari sur un canapé rouge

Un homme issu d’une famille précaire qui, à force de travail et de ténacité, parvient non seulement à échapper à sa condition, mais finit par devenir un riche homme d’affaires. Le scénario vu et revu de la dernière grande production d’Hollywood ? Une fable écrite pour motiver les enfants ? Non, l’histoire est bien réelle dont le héros se nomme Michaël Ferrari. Petit tour d’horizon du parcours de celui qui a su se hisser au sommet avec brio en partant de l’échelon le plus bas.

Un homme que rien ne destinait à la richesse

S’il est un homme qui illustre l’adage qui dit que dans la vie rien n’est jamais joué d’avance, c’est bien Michaël Ferrari. Enfant issu d’une famille modeste, il grandit en voyant ses parents s’épuiser pour de petits salaires. Hélas, ces revenus ne suffisent pas toujours et le couple est obligé de contracter un, puis plusieurs crédits. Peu à peu, c’est l’engrenage du surendettement qui se met en place. Michaël voit ses parents asphyxiés par les dettes et vit des jours pénibles. À seulement 17 ans, lorsque ses camarades passent leur temps à sortir, à faire la fête et à se préoccuper des filles, le jeune homme décide d’aider ceux qui l’ont élevé à se remettre à flots pour éviter la perte de leur maison et le spectre de la vie à la rue. Il y parvient au prix d’un travail pénible et se fait une promesse : ne jamais suivre le même chemin et se retrouver en difficulté financière.

Sorti du lycée BAC en poche, Michaël se lance dans des études d’informatique. À peine celles-ci achevées, il trouve un emploi, mais n’est guère payé plus que le SMIC. Impossible dans ces conditions d’accéder à la sécurité à laquelle il aspire. Qu’à cela ne tienne, il retrouve le chemin de l’école tout en continuant à travailler le week-end. C’est à l’Institut d’Administration des Entreprises d’Aix en Provence qu’il finit par obtenir un master d’économie et de gestion. Un diplôme prestigieux qu’il complète avec une formation en coaching sur les bancs des instituts Agileom et International Mozaik. Le voilà à présent armé pour prétendre à un emploi au salaire à la mesure de ce qu’il souhaite.

Du salariat à l’indépendance financière pour Michaël Ferrari

Avec son nouveau bagage, Michaël Ferrari ne tarde pas à se faire embaucher pour une rémunération assez confortable. Une sécurité qu’il apprécie, mais son travail lui laisse un sentiment de frustration qui va croissant au fur et à mesure que les années passent. Une chose lui fait cruellement défaut : la liberté. De plus, avoir un bon poste ne fait pas disparaître l’épée de Damoclès d’un licenciement qui pend au-dessus de la tête de tout salarié. Depuis la fin de son adolescence, en parallèle de ses études et de ses emplois, l’homme a une passion : l’étude de la finance et de la gestion de l’argent pour faire évoluer son capital. En 2007, il décide donc de lancer un blog sur le sujet pour partager ses pensées, ses expériences et tenter d’ouvrir l’esprit des visiteurs.

Étant au cœur du système financier des entreprises, il souhaite aider les futurs entrepreneurs à réussir afin de gagner leur indépendance. Devant le succès de son site, le consultant écrit un livre Comment trouver un bon business, qu’il commercialise sur internet. Avec l’argent récolté, il se constitue un apport et achète son premier appartement afin d’investir dans l’immobilier. C’est le début d’une série d’autres achats fructueux qui l’amènent à acquérir enfin son indépendance financière. L’investisseur profite de son temps pour lire de nombreux livres, se former et se documenter. Il s’attaque à deux autres piliers de l’enrichissement : les placements boursiers et la création d’entreprise. Enfin, il se lance dans l’infoprenariat pour guider tous ceux qui souhaitent sortir de leur condition et prendre leur destin en main sans forcément savoir comment s’y prendre.

Une offre de formation dédiée aux 3 piliers de la richesse

Michaël Ferrari définit 3 piliers indispensables à ses yeux pour devenir riche : l’investissement immobilier, l’investissement en bourse et la création d’entreprise. C’est donc, en toute logique, autour de ces 3 axes que ses cours s’articulent.

Pour le premier, il a créé Réussir son investissement locatif, où il accompagne les futurs acheteurs à travers 15 modules et 6 bonus. Le formateur y aborde les fondamentaux de l’immobilier :

  • stratégie d’investissement ;
  • recherche de la meilleure affaire ;
  • calcul du retour sur investissement ;
  • les différents types d’investissements ;
  • les différents types de location ;
  • l’art de la négociation ;
  • les différents financements possibles ;
  • la fiscalité ;
  • l’optimisation d’un bien.

En plus de vidéos de haute qualité et de l’accès à un groupe privé, le spécialiste partage avec ces élèves les outils dont il se sert au quotidien, tels que son calculateur de rentabilité ou son carnet d’adresses. Le tout pour 497 €, avec une place pour le prochain séminaire de Michaël en option.

Immobilier rentable avec les SCPI, qui initie l’apprenant à l’investissement auprès des Sociétés Civiles de Placement Immobilier et Financement Illimité, qui a pour vocation d’enseigner l’art d’obtenir un prêt viennent compléter le programme. À noter le coaching personnalisé inclus dans la dernière formation, qui a lui seul suffit à garantir son intérêt.

En ce qui concerne le second pilier, celui de l’investissement, Portefeuille Liberté Financière enseigne en 8 modules l’art d’investir sur les différents marchés pour toucher des dividendes de manière régulière et sûre. Fondamentaux de la Bourse, stratégies à long et à court terme, analyse du marché, fiscalité, rien n’est oublié. Un programme qui peut être avantageusement complété par Bitcoin et crypto trading et 8 modules consacrés au trading de monnaies virtuelles.

Avant d’aborder le troisième pilier et de créer une entreprise, il est important de maîtriser la gestion de son argent. Pour cela, Michaël Ferrari propose Je prends mon argent en main, un cours sur 4 modules consacré aux bases de la gestion financière et de l’épargne. Pour passer à l’étape supérieure L’académie esprit riche se veut une véritable école alternative de la fiance pour guider chacun vers la réussite et l’indépendance financière en révélant ce que l’on n’apprend pas à l’école et qui est pourtant indispensable à savoir. Michaël y dévoile tout ce qui lui a permis d’arriver au sommet et de se sortir de la situation peu enviable qu’il a connu à ses débuts. Une fois cet enseignement maîtrisé, son ouvrage Trouver une idée de business rentable permet d’y voir plus clair avant de se lancer.

Il parle également de la gestion de ses finances avec la formation reprendre ses finances en main pour que dès maintenant vous sachiez comment gérer votre argent.

L’ascension de Michaël Ferrari prouve que la réussite est un état d’esprit. S’il importe de se former pour acquérir les bonnes connaissances, c’est la promesse qu’il s’est faite encore adolescent qui lui a permis de garder la détermination nécessaire à l’accomplissement de son rêve. Investisseur, formateur et auteur, celui a qui tout réussi aujourd’hui est un exemple à suivre qui place le succès à la portée de chacun.