Léo Guillot avec un trophée à son nom

Il est d’usage de dire que la valeur n’attend point le nombre des années. Parmi tous les entrepreneurs du web, il en est un qui incarne cet adage à la perfection. Propriétaire de trois entreprises, d’un empire du e-commerce, et d’un business d’infoprenariat florissant, ce petit prodige n’a pas plus de 20 ans. Son nom : Léo Guillot. Retour sur le parcours de ce fou de travail, qui, tel un Midas des temps modernes, semble transformer tout ce qu’il touche en or.

Léo Guillot, l’entrepreneur-né

Rien ne prédestinait certains entrepreneurs à se lancer dans le business, Léo Guillot, lui a grandi dans un environnement favorable. Ce Suisse compte en effet plusieurs entrepreneurs dans sa famille. L’un d’entre eux, surtout, devient à la fois un exemple et un mentor pour lui.

Si cet homme est là pour l’inspirer, et le conseiller, le jeune Léo fait tout de même preuve de qualités personnelles indéniables, et d’une volonté hors du commun. Celui qui semble avoir l’entreprenariat dans le sang met en place de petits business dès son adolescence, et cela lui réussit plutôt bien.

Fort de ses dispositions, le jeune homme se lance dans des études de finances et de marketing, à l’université de Genève. En parallèle, il lance sa première affaire sérieuse avec un capital de seulement : 2000€. Il s’agit de sa propre marque, dans la thématique de la guitare, qu’il vend sur le marché américain du géant Amazon. Le succès est au rendez-vous et les ventes décollent.

Loin de s’en tenir à ce premier succès, Léo met un terme à ses études, qui lui prennent trop de temps au détriment de la gestion de ses affaires, et revend sa marque pour voler de ses propres ailes. Il se lance dans le drop shipping en 2017, et fonde une agence de communication et de stratégie digitale : GLC Marketing. Après 6 mois de lancement, ses boutiques lui rapportent plus de 7 000€ mensuels.

Mais le surdoué du business ne compte pas en rester là. Désireux de partager ses connaissances, en aidant ceux qui souhaitent se lancer, il fonde deux autres sociétés, et se lance dans l’infoprenariat. Et il y a fort à parier que l’Helvète a encore de nombreux projets en réserve.

Un baron du e-commerce aux compétences multiples

C’est dans le domaine du e-commerce que Léo Guillot a commencé par bâtir son empire. C’est à seulement 18 ans qu’il se lance à corps perdu dans les affaires, sur un marché pourtant réputé extrêmement saturé : la place américaine du mastodonte Amazon. Il y commercialise sa propre marque, dans un secteur de passionné : la guitare. Son capital de départ : à peine 2 000€. Le pari est gagnant, et les ventes décollent.

On peut le voir en compagnie de Alex Becker, un millionnaire Américain du web qui a fait sa fortune grâce au référencement nature, le drop shipping et une plateforme en SaaS dans l’email marketing.

Comme tous les entrepreneurs, le jeune homme aime la liberté. Amazon imposant des conditions trop contraignantes à son goût, il choisit de revendre se marque pour se constituer un capital à réinvestir. En janvier 2016, son agence de communication voit le jour. GLC Marketing se donne pour mission d’aider les entreprises à construire leur stratégie digitale.

Véritable sérial entrepreneur, le jeune prodige n’en n’a pas fini avec le e-commerce. Il décide de se lancer dans le drop shipping, et ouvre ses premières boutiques. Après de nombreux tests et des études de marché minutieuses, il mise sur des produits dont il pressent le fort potentiel (un collier lumineux pour chien, entre autres). Le chiffre d’affaires parle de lui-même : plus de 7 000€ mensuels, après seulement 6 mois de lancement.

Désireux de voir réussir ceux qui, comme lui, souhaitent se lancer, c’est tout naturellement que le business man en vient à l’infoprenariat en 2017. Il crée 3 formations et un club privé, qu’il dispense via une nouvelle entreprise : Student Entrepreneur. Il crée également un outil à destination de son public : Startéo. Sa chaîne Youtube compte, quant à elle, plus de 31 000 abonnés.

Léo Guillot doit sa réussite à une détermination sans faille, un style de vie basé sur le travail, et une remise en question perpétuelle. S’insurgeant contre les vendeurs de rêve, qui promettent la fortune sans effort, il n’a de cesse de marteler que le succès ne vient que si l’on s’investit corps et âme dans ce que l’on fait. Il déclare travailler lui-même de 9h à 22h, 6 à 7 jours par semaine. Il n’hésite pas non plus à aborder un sujet trop souvent tabou : l’échec. L’entrepreneur a succès n’a pas honte de la dire : oui, il a lui-même testé des choses qui n’ont pas fonctionné. Ne pas réussir fait partie intégrante du business, et n’a rien de honteux en soi. Léo invite chacun à y voir une formidable opportunité d’analyser d’avancer, en analysant ses erreurs pour en tirer profit.

Une offre de formation axée sur le commerce en ligne

Après plusieurs essais de programme, l’offre de formation de Léo Guillot comprend, aujourd’hui 3 formations, principalement dans le domaine du e-commerce.

Il propose, pour 297€, une formation baptisée  » Amazon FBA Mastery ». Il y révèle, à ceux qui veulent se lancer par ce biais, toutes les techniques qui ont fait sa propre réussite.

Son programma phare, quant à lui, est un véritable stage virtuel étalé sur 8 semaines. Son nom : Ecom Mastery 2.0. Cette formation, extrêmement complète, est articulée sur le principe d’un objectif  par semaine, avec un total de 80 modules. Autant dire que, si le prix s’élève à 1497€, réglables en 5 fois, on en a largement pour son argent ! L’élève est accompagné à chaque étape de la naissance de son projet, de la création de sa société, et ses aspects juridiques, à celle de sa boutique Shopify. Le choix d’une niche, la sélection de produits, et les différentes stratégies marketing lui seront également livrées dans le détail. Généreux en termes de contenu, Léo Guillot offre de nombreux bonus : les secrets de la vente en webminaire, la formation à Amazon FBA, l’utilisation des bots messenger, et un plan d’optimisation fiscal, entièrement légal et sans expatriation font partie des cadeaux.

Le programme existe également dans une version allégée, avec 40 modules seulement, pour un tarif de 297€.

Pour ceux qui ont besoin d’un accompagnement, davantage que d’une formation, le businessman a créé un club privé dont l’accès est à 57€ mensuels.

Léo Guillot est, sans doute, une véritable source d’inspiration pour une jeunesse qui est parfois tentée de croire qu’il n’est pas possible de prendre sa vie en main avant d’avoir atteint un âge plus avancé. Il apporte une preuve supplémentaire du pouvoir du travail comme vecteur de réussite, et de la responsabilité de chacun face à son propre destin.  » Vous êtes responsable de ce qui arrive dans votre vie !  » La phrase favorite du jeune homme raisonne comme un défi, mais aussi comme une véritable promesse, pour ceux qui passeront de l’espoir à l’action.

Ses formations :

Ecom mastery : sa formation dédié au dropshipping

Formation agence consulting : sa formation pour lancer une agence webmarketing

Le club privé