Grégory Cardinale sur scène lors d'une conférence

Il est des hommes qui en imposent par leur apparence, et d’autres par leurs réalisations. Grégory Cardinale fait partie des seconds. Discret, cet homme, aux antipodes du tape à l’œil, n’aime pas se mettre en avant. Celui qui ne tient pas de blog (fait rarissime dans le milieu du webmarketing), préfère souvent montrer, dans ses vidéos, son écran plutôt que son visage. Une stratégie gagnante, car les chiffres parlent pour lui. Retour sur le parcours d’un des meilleurs experts de la publicité sur Facebook, dont le talent fait l’unanimité.

Une passion de famille

Si les webmarketeurs de la nouvelle génération aiment souvent à narrer leur histoire par le menu, à grand renfort de vidéos, Grégory Cardinale parle peu de lui. Déjà, adolescent, il est persuadé que l’informatique représente l’avenir, et se prend d’intérêt pour cette technologie naissante. Curieux de comprendre le fonctionnement de ses rouages complexes, il apprend le développement, et la programmation. Au lieu d’intégrer une école d’informatique, c’est en autodidacte qu’il se forme, avec rigueur, et détermination. En parallèle, il mène une vie de salarié classique. Si elle ne lui laisse pas le goût amer, qui pousse de nombreux entrepreneurs à prendre leur envol, il y manque quelque chose. C’est lors d’une discussion avec son père, que ce dernier lui suggère de se lancer dans le webmarketing. Après avoir fait son chemin, l’idée finit par séduire Grégory.

S’il possède déjà l’ensemble des compétences techniques nécessaires, le marketing pur est un domaine qui lui est parfaitement étranger. Il entame donc une phase de formation, pour apprendre les bases dont il aura besoin. Lecture, séminaires, conseils, il saisit toutes les opportunités d’étendre son savoir. Il met ensuite en ligne ses premiers sites, consacrés à des thématiques telles que la cynophilie, ou le développement personnel.

En 2012, une mésaventure va gravement menacer son business : Google lui fait perdre une grande partie de son trafic naturel. Au pied du mur, l’entrepreneur doit alors impérativement trouver une nouvelle source de trafic. C’est Facebook qui aura sa préférence. L’entrepreneur fait le choix d’opter pour des campagnes de trafic payant. Au fur et à mesure, il se passionne pour cet outil qui lui permet de faire un chiffre d’affaires toujours plus important.

Après un grand nombre de tests de campagnes, et d’expérimentation de stratégies, Grégory Cardinale décide de se lancer dans l’infoprenariat, pour partager son savoir avec le plus grand nombre. Âgé de 42 ans, et indépendant financièrement, il vit aujourd’hui à Malte.

Grégory Cardinal passe de Google à Facebook, un mal pour un bien

Lorsque l’entrepreneur décide de se lancer sur internet en 2009, c’est tout d’abord au trafic naturel de Google qu’il fait appel pour faire connaître ses sites. Il les monétise en grande partie grâce à la publicité.
Une affaire qui fonctionne, jusqu’à ce jour de 2012, où, pour une raison totalement inconnue, son compte est purement et simplement supprimé par le mastodonte du net. Son trafic s’effondre alors, mettant en péril toute son entreprise. L’homme doit absolument trouver une alternative.
Il décide alors de se lancer sur Facebook. Aidé de sa femme, il crée une méthode minceur novatrice, qui permet de perdre du poids sans se priver, sans exercices fastidieux, et surtout sans médicaments brûleurs de graisse, souvent très nocifs pour la santé. Il investit dans une campagne de publicité sur le réseau social pour lancer son produit : le pari est gagnant !
Grégory découvre les multiples avantages de Facebook : audience mieux ciblée, risques de fuite moindre, optimisation possible des campagnes, et retour sur investissement élevé. Face à son potentiel, il ne guère de temps pour que l’entrepreneur décide d’en faire son outil de prédilection. Ce n’est pas l’accroissement de son chiffre d’affaires qui viendra contredire ce choix.

Lorsqu’il décide de se lancer dans la formation, pour faire bénéficier de son expertise les débutants, comme les entrepreneurs déjà actifs, il choisit de ne pas créer de blog dédié. Ce média ne lui convient pas. À la place, un site minimaliste, mais efficace qui permet d’accéder aux cours, et une chaîne Youtube. Plébiscité pour sa parfaite maîtrise du sujet, il participe régulièrement à des conférences, et séminaires sur l’entreprenariat en ligne, avec des prestations toujours remarquées.

Grégory Cardinale propose des formations pour tous les profils

Loin des catalogues trop fournis, dans lesquels on se perd faute de ne savoir ce qui convient à son profil, celui de Grégory Cardinal est à son image : simple, centré sur l’essentiel. Il se compose de trois ateliers, qui s’adressent chacun à un profil différent, tout en étant complémentaires.

Initiation au marketing Facebook est, comme son titre l’indique destinée aux débutants qui souhaitent découvrir, et appréhender les bases de l’outil. Ils sont accompagnés, le temps de cinq courts modules, de la mise en place du pixel Facebook, à la mise en place du suivi des résultats de leur campagne. En passant, bien sûr, par la création de conversion, la gestion d’audience, et la création de publicités optimisées, et personnalisées. Le tout, pour 47 euro seulement.

L’atelier Entonnoir de vente, s’adresse lui aux entrepreneurs de niveau intermédiaire. Il peut aussi servir de prolongement à l’atelier précédent. Au travers de sept modules, répartis sur deux phases, l’élève y apprend les secrets des bonnes pratiques, pour rentabiliser au maximum ses campagnes publicitaires, obtenir un trafic ciblé, et voir se multiplier ses taux de conversion. Utilisation des logiciels indispensables, mise en place de tunnels de vente, e-mail marketing, voilà qui n’aura plus de secret. Avec l’accès à un groupe de travail privé, de nombreux bonus, et une garantie de remboursement, pour un prix de 97 euro, l’offre a tout pour séduire !

Ceux qui aspirent à devenir de vrais experts du réseau social de Mark Zuckerberg pourront suivre l’atelier intitulé Maîtriser la publicité Facebook. Ce masterclass, parmi les plus complets sur le sujet, reprend les thèmes abordés dans les deux premiers, mais de façon bien plus approfondie. Un plan d’action concret, des modèles de pages de ventes à télécharger, l’intégration d’un système de paiement, et des tutoriels détaillés sur chaque application nécessaire complètent avantageusement l’offre. Vendue 297 euro, elle se classe parmi les plus compétitives du marché.

Si l’une des principales qualités d’un entrepreneur est de savoir rebondir, face aux aléas du business, pour transformer un échec en force, Grégory Cardinale en est la parfaite illustration. Il a réussi le tour de force de faire, de l’incident qui aurait pu sonner le glas de son aventure, l’occasion d’un nouveau départ. Un exemple qui saura, sans aucun doute, en inspirer plus d’un.

Ses formations

Initiation à Facebook : 47€

Entonnoir de vente : 97 €

Masterclass Facebook : 297€

Pack complet webmarketing : 297€