Des gens qui travaillent dans le milieu du digital avec leur ordinateur

Comment trouver un travail dans le digital ?

Le digital. Un mot qui désigne un champ d’activité tellement vaste, aux possibilités tellement infinies qu’il est nécessaire de savoir où vous allez et d’avoir des exigences précises. Vous pouvez travailler en tant que développeur web, responsable e-commerce, graphiste, journaliste web, hotliner… (c’est-à-dire gérer les relations d’une agence avec ses collaborateurs)

Le domaine est si vaste et est à la croisée de tellement d’autres domaines professionnels qu’il est simple de se perdre et de se retrouver avec un poste plus ou moins bien rémunéré et épanouissant. La structure pour laquelle vous voulez travailler joue également : désirez-vous passer beaucoup de temps à vous spécialiser et à vous impliquer dans des gros projets chez un annonceur qui vous en laissera l’opportunité, mais où le moindre échec vous coûtera très cher, ou préférez-vous un poste plus confortable dans une agence où vous devrez faire preuve de polyvalence et d’acharnement pour abattre une grande quantité de travail afin de décrocher le plus de contrats possibles ?

Il est important de réfléchir à tout cela avant même d’entamer la recherche de manière concrète, en se renseignant sur les différents organismes existants, afin de trouver la place qui vous correspondra le plus. Bien sûr, une grande partie des arrivants dans le monde du travail sortent d’études plus ou moins longues et spécialisées et pensent avoir une idée très arrêtée sur le métier qu’ils veulent exercer, mais y penser une seconde fois et s’ouvrir à d’autres possibilités n’est pas superflu.

Se démarquer pour se faire recruter

Comme évoqué précédemment, le digital est un domaine vaste et en pleine croissance. Cela s’explique par le fait qu’il est une source de revenus importants et qu’Internet, ainsi que les innovations technologiques, ne cesse de se développer. Il est donc crucial d’avoir des compétences qui aident à se distinguer de la masse.

Cela peut être la maîtrise de langues étrangères de pays en plein essor économique (chinois, allemand, portugais…) qui seront des atouts non négligeables pour nouer des relations internationales et vous donner des chances de participer à des projets qui ne peuvent pas être accessibles à tous.

La maîtrise parfaite des réseaux sociaux et de ses codes, à travers une maîtrise fine de l’humour, de la pop-culture ou l’acquisition d’une petite notoriété, est également très recherchée dans le domaine car aujourd’hui, les consommateurs partagent énormément leurs avis sur Internet et se font fortement influencer parce qu’ils y voient et lisent.

Plus les représentants d’entreprises attirent la sympathie et l’attention positive sur eux, plus la marque s’en portera bien et aura des chances de ramener de nouveaux acheteurs, que ce soit par curiosité, par effet de mode ou grâce à l’effet de proximité.

Avoir des projets personnels en cours et des maquettes/designs concrets à montrer à des futurs employeurs potentiels est aussi un bon moyen d’attirer l’attention et de montrer l’étendue de ses capacités, en particulier si vous postulez pour être graphiste ou concepteur développeur web.

Devenir une passerelle entre entreprise traditionnelle et monde numérique

Il reste encore en France un grand nombre d’entreprises qui considèrent avoir un certain retard en ce qui concerne l’utilisation du plein potentiel d’internet et la compréhension de tout le positif que cela pourrait leur apporter.

Ce sont des sociétés en général très bien implantées dans leur environnement départemental ou régional mais qui manquent simplement de rayonnement à une plus grande échelle, ce qui garantit un poste stable, à l’opposé des emplois épanouissants mais parfois précaires que l’on peut trouver dans ce domaine professionnel.

Mais ces mêmes entreprises n’ont pas envie pour autant de se spécialiser dans le domaine ou de trop s’y pencher. Par conséquent, elles cherchent des travailleurs hautement qualifiés qui seraient capables de prendre en charge le web marketing, de créer et de modérer un site internet, de trouver de nouveaux collaborateurs (travailleurs freelance ou sociétés émergentes), en résumé de s’occuper de l’exportation digitale de l’entreprise aux delà des frontières du numérique.

Ce type d’emploi est plutôt attractif car les entreprises qui émettent ce genre de requêtes sont en général très diversifiées et peuvent même concerner des domaines d’activités prolifiques comme le luxe, le tourisme, l’immobilier ou encore l’automobile…

Il faut cependant être préparé à une certaine exigence de ces employeurs qui souhaitent dans la plupart des cas conserver une identité authentique qu’il est parfois très frustrant de transposer sur Internet et les réseaux sociaux…

La possibilité de devenir auto-entrepreneur

Si les opportunités ne se présentent pas à vous, vous pouvez peut-être les créer ! C’est un parti pris très audacieux qui peut se voir couronné de succès comme mener à l’échec. Des qualités indispensables sont requises afin de pouvoir gérer son entreprise sans se laisser déborder ou voir son projet professionnel tomber dans l’oubli par manque de visibilité et de communication.

Il vous faudra être très rigoureux et organisé afin d’être productif et proposer des tarifs concurrentiels mais qui resteront à la hauteur du travail que vous aurez fourni. En effet, le plus grand souhait de chaque société émergente est de se démarquer, ce qui peut se révéler compliqué dans un domaine d’activité aussi florissant.

Dans un premier temps, vous allez devoir être sur tous les fronts, vous occuper de votre image, des services que vous allez proposer, de l’interface de votre site internet… tout dépendra de vous, vous êtes libres de créer ce que vous voulez.

De plus, toutes les cotisations, toutes les dépenses imprévues devront être gérées par votre patron, c’est-à-dire VOUS ! Si vous pensez avoir les épaules et la motivation pour travailler sans cadre strict, avec des horaires flexibles, à votre rythme et en vous concentrant sur les projets qui vous intéressent tout en réussissant à être productif, tenter l’aventure paraît loin d’être absurde.

Le domaine professionnel du digital permet de plus de travailler à distance aisément tout en pouvant continuer de communiquer avec ses différents collaborateurs, donc il serait dommage de ne pas en profiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *