Une image du monde avec des devises pour parler du marketing international

Le marketing international : qu’est ce que c’est

L‘avènement de la mondialisation a significativement modifié les habitudes de ses cibles. Il est possible de pratiquer toute activité à l’échelle internationale, si bien que l‘on a la quasi-conviction de la pratiquer avec son voisin immédiat. L’une d’elles est bien sûr le marché international communément connu sous l‘appellation anglo-saxonne « marketing international ».

Au-delà de la profusion de bénéfices et débouchés que procure cette activité économique salutaire, le marketing international a été un levier important du libre-échange, et par la même occasion, a facilité une diminution sur les coûts de revient. Qu’est-ce donc le marketing international et ses multiples ouvertures ?

Marketing international : Qu’est-ce que c’est ?

Les définitions abondent sur la nature du marketing international ; et celle que nous présenterons ici est loin d’en être une authentique. Retenons tout de même que le marketing international est un ensemble de savoirs, de pratiques, de stratégies et d’opérations économiques qui gravitent autour de la promotion d’une recette ou d’une entreprise dans plusieurs pays.

Faire promouvoir et surtout commercialiser le produit dans plusieurs pays possibles est l‘objectif phare du marketing international. Ce processus s’inscrit dans la logique de la globalisation des marchés qui promeut l’uniformisation des techniques de commercialisation et de promotion d’un produit.

Pourquoi le marketing international ?

Voici quelques raisons de se lancer dans l’aventure :

Des issues financières concrètes

Le marketing international a des raisons d’écrire son nom sur le marché de l’économie mondiale, plus précisément sur le plan financier. Notamment la concrétisation des issues financières ; la promotion d’une entreprise ou d’une marque à l’internationale passe en effet par un investissement important sur ses offres et services dont le retour est visiblement palpable.

Vous avez à faire à un secteur d’activité économique où vous ferez connaissance de nouveaux produits, de nouvelles marques, de nouvelles entreprises, et surtout de nouveaux partenaires. Ceci dit, votre implantation devra être suffisamment ancrée car, le marketing international demande un investissement de finance à long terme, dont le retour de bénéfices est à long terme également.

En guise d’illustration, le constructeur automobile français Peugeot, bien qu’implanté depuis 1810 s’intéresse à l’automobile proprement dit en 1896. La société automobile connait aujourd’hui, une extension et chiffres d’affaires des plus tentaculaires qui soient sur le marché international.

Créer une différence

S’inscrire dans la logique du commerce international vous inculque une nouvelle manière de penser en termes de vente, de promotion…etc. De nouvelles connaissances sur le commerce en général sont acquises ; et vous noterez une différence notoire entre le marché domestique et le marketing international. Il est même possible pour les entreprises ou marques de ne pas être commercialisées localement (vous marquez une différence : celle d’avoir la possibilité de ne pas vendre vos produits et services dans votre pays surtout si la libre-concurrence dresse son lit dans votre domaine de production économique).

Le marketing international se distingue également des autres types par sa capacité à ramener les devises monétaires, pour ne parler que de cela, dans la même considération entre les entreprises ou marques des pays du Nord et ceux du Sud: autrement dit, une entreprise d’un pays du Sud peut étendre ses offres dans les pays du Nord.

Se positionner dans l’innovation

Au-delà des raisons économico-financières et des profits à tirer, il est recommandé de se lancer dans le monde du marketing international pour une autre raison tout aussi simple qu’anodine : le goût du nouveau. La résistance à l’innovation est normale dans un début : mais cela n’est presque plus ordinaire si vous vous gardez de ne pas vous lancer dans de nouvelles opportunités d’investissement, de production et de vente.

En outre, notez également qu’investir dans le marketing international n’est pas un supplément à vos stratégies de marketing en général, du moins pas au premier abord : c’est une transformation relativement froide d’une manière de penser le marketing, une nouveauté dans les affaires du marché, un transfert significatif d’un type de marketing à un autre. En clair, si vous n’innovez pas dans le marketing international, le marketing international innovera en vous. Une autre façon de penser le marché dans sa mondialisation.

Comment définir les différentes stratégies en marketing international ?

De façon sommaire, pour caractériser les différents moyens utilisés en marketing international, il vous faut tout d’abord : avoir connaissance des comportements économiques du « consommateur global » présent dans les pays cibles dans lesquels vous drainerez vos opérations de promotion-vente.

Ensuite, répondez à la question économique suivante : comment se comportent ou se sont comportés les produits, les marques ou les entreprises qui se sont commercialisés (pour les deux premiers) ou implantées (pour le dernier) avant mon initiative ? Ainsi vous définirez les stratégies en fonction de l’échelle de réponse découlant des observations de terrain que vous avez menées.

Comment se former en marketing international ?

Vous souhaitez acquérir des savoirs, les aspects techniques du marketing international ; mieux encore développer des compétences clés en marketing international ? Loin de produire une ébauche pédagogique en Marketing international, il vous faut appréhender la politique internationale liée au marketing (c’est-à-dire le mode de fonctionnement du produit, du prix, des circuits de distribution et de la communication).

Mais plus loin, que vous soyez commerçants ou aspirant au marketing, il est nécessaire de recourir académiquement au Bachelor et Master en marketing international. Le Bachelor et le Master en marketing international disposent d’une myriade d’enseignements pour vous former directement aux métiers du commerce avec une vision internationale. Plus spécialement les modules d’enseignements proposés, notamment dans la gestion, la planification et la communication stratégiques à l’échelle internationale.

Conclusion

Notez que vous soyez attachés au marketing digital, mix, management, commerce-vente, etc. l‘économie mondiale est une nouvelle donne qui, sans effort, est dotée d’un pouvoir de coercition qui s’impose à tous les commerçants et marketistes qui souhaitent s’intégrer dans la politique du marketing internationale ; celle-ci vient briser les frontières entre les marchés domestiques et sur le plan social, favorise absolument une intégration d’avec l‘économie de l‘autre.

Sans compter les recours aux finances qui sont concrets, le marketing international est la vie royale du commerce-vente, d’une intégration des marchés et des économies visées depuis les accords de Bretton-wood.