Une femme avec des pierres de détente sur le dos lors d'un massage bien être

Formation aux massages bien-être pour les esthéticiennes

La santé est un bien être relativement total. Elle recouvre toutes les dimensions du corps humain : le physique, le psychologique, l’âme, les os, les muscles, le mental…etc. La restitution et l’entretien constant de la santé passent par beaucoup de techniques immatérielles et matérielles ou mieux encore manuelles.

Cette ébauche est un liminaire sur la nature, les normes, les valeurs, les procédés pédagogiques et métiers y afférents qu’il faut fondamentalement comprendre pour maitriser la massothérapie (thérapie par le massage). Avec pour finalité de procurer un bien être psychosomatique et harmonieux, le massage devient progressivement une nécessité impérative.

Quels sont les métiers du bien-être ?

Dans une société caractérisée de plus en plus par ce que David Le breton appelle « l’éloge du corps », les métiers du bien être connaissent un grand succès. Commençons par en présenter quelques-uns :

  • le masseur kinésithérapeute (kineînen français signifie « se mouvoir ») : c’est la capacité, pour ce professionnel à remodeler l’ensemble des gestes du corps avec aisance, avec agilité.
  • le coach ou conseiller en image: sa fonction est de vous accompagner dans la préservation de votre image, entendue comme réputation, notoriété…etc.
  • le maquilleur professionnel: il est important d’insister sur l’adjectif « professionnel » car, s’embellir est une chose, mais embellir les autres en est une autre.
  • le naturopathe: il entretien votre bien-être via la nature.
  • l’ergonome: il améliore les conditions des travailleurs après évaluation.
  • l’ostéopathe: il exerce une action thérapeutique sur les os.

Les métiers de praticiens et esthéticiens en massage bien-être : tout savoir.

Dans la majorité des cas, les métiers de praticiens et esthéticiens sont un supplément à une formation initiale (aide-soignant, infirmier, éducateur spécialisé, pair éducateur…etc.) Techniquement, il procède dans un début par approche de la parole : à l’image du médecin généraliste, il écoute minutieusement le problème du patient et en fonction du mal, il élabore une fiche d’exercices (relaxation, massage).

Comme dans tout métier, le praticien et l’esthéticien aussi, sont soumis à une éthique et déontologie qui sied. Ce dernier (l’esthéticien) a en commun avec le praticien le souci d’impulser développement personnel, la maîtrise du stress et de soi.

Les qualités pour exercer les métiers du bien-être.

Les qualités sont d’autant plus anodines que pratiques, notamment : l’écoute et la patience (bien que le client soit roi, il en existe certains qui abusent de leurs indemnités royales en exigeant plus d’attention et d’écoute). Ce qui veut aussi dire que vous devez avoir un esprit suffisamment ouvert, apte à vous adapter aux caprices de certains clients.

En outre, dans certains métiers à  l’instar de la coiffure et maquillage, il faut être inventif, innovateur ; il faut avoir aussi, et particulièrement pour le masseur kinésithérapeute, du tact, de la finesse, savoir établir aisément une relation de confiance entre vous et le client.

Les bienfaits du massage

Le massage est si bénéfique que toutes les dimensions du corps y sont impliquées. Quel que soit le type de massage concerné, les bienfaits du massage sont communs. Sur le plan physique, il vous restaure une silhouette idéale et des courbes à n’en point résister, il réduit les douleurs de la tête, du cou, des pieds et vous soulage les douleurs vertébrales.

Sur le plan psychologique surtout, il vous aide à vous détendre, à vous procurer de la bonne humeur et évidemment, le massage est un ennemi du stress, de l’anxiété, et de la dépression ; il vous équilibre.

Quelles sont les offres de formation ?

Que vous soyez amateurs ou professionnels  désireux d’approfondir votre formation ou d’entamer une reconversion professionnelle, il existe une panoplie  de formations à votre disposition sur internet. Et ce, quel que soit votre niveau académique. S’il faut en faire un inventaire relatif, nous avons des offres de formation:

  • en réflexologie faciale: pour apprendre à relaxer les zones réflexes du visage et du crâne particulièrement.
  • en réflexologie palmaire: pour savoir relaxer les zones réflexes des paumes de main et plantes de pieds.
  • en massage spécial femme enceinte.
  • en massage kinésithérapie (bac + 4)
  • en spa Pro manager…etc.

Les types de formation en massage bien-être et celles qui sont les meilleures.

Vous pouvez apprendre les techniques de massage bien-être de plusieurs façons. Cependant, nous vous recommandons des types de formation bien particuliers, reconnus pour leur succès. Ces types sont :

  • Le massage et toucher bienveillant: vous serez à la fin de cette formation, apte à acquérir les éléments nécessaires pour faire du toucher bienveillant, une pratique habituelle.
  • La réflexologie plantaire: ce module de formation vous aide à maitriser le fonctionnement de la personne intérieure à partir de la base des pieds.
  • Énergétique chinoise et massage niveau 3 : plusieurs techniques de massage vous seront enseignées principalement la technique thérapeutique la plus connue : l’acupuncture.
  • Le massage global du corps: il sera question d’apprendre le massage de la face avant du corps à travers une chaine de mouvements rythmés et lents.
  • Le massage holistique myoarticulaire: l’anatomie dans son ensemble, n’aura plus de secret.

Le statut des métiers du bien-être

Si la formation dans les métiers du bien-être prend son importance dans l’application, vous ne devez surtout pas négligez le cadre légal de la pratique de cette activité.

En France, les avis sont partagés quant à l’encadrement légal de ces métiers : pour certains praticiens, les légaliser limiterait leur étendue d’inventivité, pour d’autres, ce serait un supplément de reconnaissance officielle à cet univers. Quoi qu’il advienne, le statut social des métiers du bien-être ne cesse de prospérer à une vitesse fulgurante.

Pour toute personne souhaitant exercer dans le domaine, du moins, il serait recommandé d’opter pour une forme plus légère : auto entrepreneur. Les charges et obligations administratives y sont réduites et vous découvrirez peu à peu comment vous adapter aux exigences fiscales et comptables.

En Conclusion

Qu’il s’agisse du massage des pieds, du cou, des zones réflexes ou de quelques parties du corps que ce soit, notons que c’est l’identité sociale et culturelle qui est recherchée par les acteurs : je me sens bien, donc je suis.

C’est ce qui peut justifier la course aux métiers du bien être dans certains pays notamment la France. Le feeling good est devenu une donnée à la fois importante et urgente. Notons néanmoins que ces métiers, ne sont pas pratiqués au hasard, suivre une formation dans ces domaines reste impérial.