Les différentes technos utilisées pour le web et symboliser l'hébergement

Nos conseils pour choisir l’hébergement web qui vous convient

Comment fait-on pour déterminer si un hébergeur est bon ? Les fonctionnalités de bande passante et de stockage sur disque sont-elles encore importantes de nos jours ? Quel type de service d’hébergement devriez-vous opter ? Il y a tellement de facteurs impliqués dans l’examen et le choix d’un hébergeur que cela pourrait submerger la plupart des personnes. Voici 3 points essentiels à parcourir avant de choisir votre nouvel hébergeur.

Connaissez vos besoins d’hébergement

Vous ne pourrez jamais trouver le bon hébergeur sans savoir ce dont vous avez réellement besoin. Alors, avant d’aller plus loin, mettez tout de côté (y compris ce guide que vous lisez) et réfléchissez à ce dont vous avez vraiment besoin.

Voici quelques-unes des questions fondamentales auxquelles vous devez répondre vous-même :

  • Quel type de site web créez-vous ?
  • Voulez-vous quelque chose de commun (un blog WordPress, peut-être) ?
  • Avez-vous besoin d’applications Windows ?
  • Avez-vous besoin de support pour un script spécifique (par exemple PHP) ?
  • Votre site web a-t-il besoin d’un logiciel spécial ?
  • Quelle est la taille de votre volume de trafic web ?

Imaginez dans votre esprit ce que vous voulez que votre site web soit maintenant. Puis, bâtissez sur cette idée jusqu’à ce que vous ayez environ 12 mois d’avance. Ne considérez pas seulement ce que vous voulez offrir, mais aussi ce dont vous avez besoin.

Déterminez le degré de ressources dont votre site a besoin

Tout cela se résume finalement à une question très simple qui est : de combien de ressources votre site web aura-t-il besoin ? Par exemple, si vous gérez un blog personnel, il est peu probable que vous ayez besoin des capacités supplémentaires d’un hôte VPS.

Si vous effectuez de nombreuses activités de commerce électronique, un VPS ou un serveur dédié peut être nécessaire. Cela vous permettra de gérer un volume de trafic plus important et vous fera également profiter d’une fiabilité accrue.

En fin de compte, chaque choix s’accompagne de son propre niveau de coût et ses propres fonctionnalités. Une attention particulière doit être portée aux détails et adaptée aux exigences de votre site web.

Si vous êtes totalement nouveau sur internet

Pour les débutants, la règle simple est de commencer petit avec un bon compte d’hébergement partagé.

Un compte d’hébergement partagé est bon marché, facile à entretenir et suffisant pour la plupart des nouveaux sites. Il vous permet également de vous concentrer sur la création de votre site sans avoir à vous soucier des autres tâches chronophages. Il sera plus rentable et permettra à vos compétences en gestion de s’adapter naturellement au trafic de votre site web.

Vérifiez la fiabilité ainsi que la disponibilité du serveur

Rien n’est plus important que d’avoir un hébergeur disponible 24 h/24 7j/7. Après tout, vos visiteurs peuvent venir sur votre site depuis des fuseaux horaires du monde entier.

Il est également important que votre hébergeur soit stable, tant au niveau des serveurs que des connexions réseau. Un pourcentage de disponibilité de 99,95 % est considéré comme une norme de nos jours, même pour les comptes d’hébergement partagé. Tout ce qui est inférieur à 99 % est inacceptable. Les comptes premium affichent souvent une disponibilité de 99,99 % ou plus.

Il existe plusieurs façons d’obtenir des informations sur la disponibilité de l’hôte web :

  • Le moyen le plus simple de le faire est de lire des critiques d’hébergement.
  • Alternativement, vous pouvez simplement suivre votre hébergeur avec des outils de surveillance de serveur. Beaucoup de ces outils sont disponibles soit gratuitement, soit en offrant une période d’essai. Ils sont efficaces et très faciles à utiliser.

Examinez les divers types de serveurs d’hébergement disponibles

Il existe différents types de serveurs d’hébergement disponibles sur le marché : hébergement partagé, VPS, dédié et Cloud.

Hébergement partagé

L’hébergement partagé est souvent le meilleur choix pour les débutants, les blogueurs et les propriétaires de sites web personnels. En effet, il s’agit de la forme d’hébergement la moins chère, coûtant environ 5 € à 10 € par mois.

Avec les plans d’hébergement partagé, vous partagerez les ressources de votre serveur avec d’autres utilisateurs. Cela signifie que vous payez moins pour l’hébergement puisque le coût de celui-ci est partagé entre les autres utilisateurs.

Hébergement VPS

Un hébergement de serveur privé virtuel (VPS) est similaire à l’hébergement partagé dans le sens où il partage un serveur physique. La différence est que vous disposez de vos propres ressources serveur distinctes des autres utilisateurs.

Avec l’hébergement VPS, c’est fondamentalement un pas en avant par rapport à l’hébergement partagé en termes de puissance et de vitesse. De plus, cette solution coûte toujours moins cher que d’avoir votre propre serveur dédié. En fonction du processeur et de la mémoire (RAM) que vous obtenez, l’hébergement VPS peut coûter entre 50 € et 200 € par mois.

Hébergement Cloud

L’hébergement Cloud combine des centaines de serveurs individuels pour fonctionner comme un serveur géant.

L’idée avec l’hébergement web basé sur le Cloud est que vous pouvez facilement augmenter et mettre à niveau les besoins de votre serveur si nécessaire. Par exemple, si vous êtes soudainement confronté à une quantité anormalement élevée de trafic, vous n’avez pas à vous soucier de la fermeture. En effet, la société d’hébergement peut facilement s’adapter à l’augmentation du trafic en ajoutant plus de ressources serveur.

Le prix de l’hébergement dans le Cloud a tendance à varier, car les fournisseurs utilisent normalement une forme de structure de tarification à l’utilisation.

Hébergement dédié

L’hébergement de serveur dédié consiste à disposer d’un serveur physique entier dédié à votre site internet. Vous avez un contrôle total sur les ressources de votre serveur. De plus, vous n’avez pas non plus à vous soucier du fait que d’autres sites prennent vos ressources et ralentissent le chargement de vos pages.

Pour les sites web plus volumineux et plus présents, un serveur dédié est généralement recommandé afin de gérer le trafic élevé. Notez que le coût d’un serveur dédié est nettement plus élevé que celui de l’hébergement partagé. Ainsi, vous pouvez vous attendre à payer à partir de 100 € et plus par mois.

Pour encore plus de conseils sur l’hébergement, vous pouvez consulter le blog du site 1hebergeur.fr.